Réaliser un business plan : notre accompagnement

Création d'entreprise, Uncategorized

Les phases et étapes de la réalisation d’un business plan

Réaliser un business plan est un préalable non obligatoire mais très fortement recommandé pour créer une entreprise. Vous pouvez, si votre projet est simple et que vous en avez les compétences, réaliser ce business plan vous-même, mais il y a des chances que vous ayiez besoin d’aide si vous n’avez pas l’expérience de la réalisation d’un business plan ou que votre projet est complexe.

Nous accompagnons les créateurs d’entreprise en France dans leur démarche, de l’idée à sa concrétisation.

PHASE 1 : Faisabilité du projet

Avant de vous lancer dans un projet, qui peut vous coûter du temps et de l’argent, il est crucial de vérifier la faisabilité de votre projet. Lorsque l’on entreprend seul et sans expérience, on peut se sentir pousser des ailes par enthousiasme et oublier les aspects plus « terre à terre » du projet, qui sont déterminants! Une « super idée d’entreprise » peut par exemple demander beaucoup plus de moyens que ceux auxquels vous pouvez avoir accès, ou avoir une mauvaise rentabilité, or le but de toute entreprise est d’être rentable!

Il y a donc des points clés à vérifier avant d’entreprendre, et nous vous y aidons :

  • faire une étude préalable des besoins de ce projet (besoins financiers, matériels, humains, techniques…)
  • estimation globale des coûts
  • réalisation de scenarii (analyse SWOT notamment)
  • planifier la mise en oeuvre de votre projet
  • choix du statut juridique de votre entreprise

PHASE 2 : Mettre en oeuvre le projet de création d’entreprise

La phase 2 consiste à rentrer dans la mise en oeuvre du projet de création d’entreprise, et cela suit différentes étapes. Vous pouvez choisir d’être accompagné pour toutes les étapes ou seulement pour certaines d’entre elles :

1/ Travailler ensemble votre profil, en tant que créateur d’entreprise : nous vous aidons à réaliser un bon CV, à analyser votre motivation et précisons vos objectifs ;

2/ Détailler l’état d’avancement du projet : faire le point avec vous pour voir où vous en êtes. Le projet est-il encore au stade de réflexion? Avez-vous déjà fait des recherches? Précisé vos idées? Avez-vous des doutes qu’il faut éclaircir? ;

3/ Expliciter la genèse du projet, son but, votre mission d’entreprise et votre vision et les projections à 1, 5 et 10 ans, : nous précisons ensemble les détails de votre projet et réalisons des projections ;

4/ Définir clairement votre offre : préciser les produits/ les services que vous proposez, nous évaluons leur pertinence, puis les listons, les analysons, les quantifions ;

5/ Investiguer le marché, trouver des données fiables, justifier la demande pour ce service ou produit ;

6/ Analyse concurrentielle : concurrents directs et indirects, benchmarking concurrentiel

7/ Calculer le chiffre d’affaires prévisionnel ;

8/ Déterminer les moyens commerciaux que vous allez mettre en oeuvre : Politique de prix, politique de distribution, politique de communication, etc ;

9/ Chiffrer les moyens à mettre en oeuvre ;

10/ Monter le dossier financier : si celui-ci est complexe, il est réalisé par un comptable ;

11/ Lister les aides financières possibles : différentes aides existent en France pour les créateurs d’entreprises, nous vous aidons à déterminer si vous y avez droit ;

12/ Réaliser une synthèse : pour améliorer la lisibilité de votre business plan et permettre qu’il soit appréhendé en 1 coup d’oeil!

Le coût de la réalisation d’un business plan

Si vous réalisez votre business plan vous-même, cela ne vous coûtera rien, mais attention à la qualité de votre réalisation. Le business plan sert notamment à convaincre votre banque de vous prêter des fonds, ou à sollliciter des subventions, alors mieux vaut que votre dossier soit convaincant. Vous avez la possibilité de faire réaliser la partie financière par un expert comptable et cela vous coûtera entre 1200 et 2000 € hors taxes, selon que vous fassiez réaliser juste la partie financière ou l’ensemble du dossier. Réalisé par un consultant, votre business plan peut vous coûter jusqu’à 5000€ selon la complexité de votre dossier.


Modalités de l’accompagnement que nous réalisons

Typologie de l’accompagnement à la réalisation d’un business plan et tarifs


 L’accompagnement que nous réalisons pour réaliser votre business plan est flexible, et global. Flexible car il peut être de 2 types, selon vos besoins :


OPTION 1 : Rendez-vous de travail pour créer votre business plan

Rendez-vous de travail, par téléphone ou Skype, pour vous guider à toutes les étapes : 45€ HT le RDV d’une heure ou forfait à 430€ HT les 10 heures de rendez-vous, il vous reste une part de recherche et de rédaction à faire par vous même.

AVANTAGES :

-Un point de vue extérieur et professionnel vous permet de vous poser les bonnes questions, de savoir si vous avancez dans la bonne direction ou de vous permettre de rediriger votre projet avant d’aller trop loin dans un projet risqué ou non rentable

-Vous bénéficiez d’un accompagnement méthodologique pour structurer votre business plan correctement et efficacement

-Vous obtenez la réponse aux questions que vous vous posez au long de la réflexion et de la rédaction de votre projet

-Vous êtes accompagné dans vos recherches d’informations et d’idées

-Vous décidez du nombre de RDV que vous prenez, en fonction de vos besoins, idéal pour un budget restreint.

OPTION 2 : Clés en mains

Nous réalisons entièrement le business plan pour vous, coût : en moyenne 1200 €, un devis vous est soumis en fonction de la complexité de votre projet et du temps souhaité pour la finalisation du business plan- Paiement en 2 fois : 50% à la prise en charge et 50% à la finalisation.
Nous proposons des factures pour cet accompagnement ce qui vous permettra de déduire cette prestation des frais de votre entreprise.

Notre accompagnement est aussi global car nous réalisons une évaluation globale de votre projet, à travers des phases de questionnement et de recherche méthodiques, ce qui vous permet d’avoir un dossier solide et de ne rien oublier lorsque vous mettez en oeuvre votre projet.

Enfin, vous êtes accompagné par un consultant spécialisé parmi les 3 qui collaborent avec Polyglotcoach et qui sont eux-mêmes créateurs d’entreprises de plus de 6 ans et toujours en activité. Le consultant suit votre projet de A à Z et répond à toutes vos questions.

AVANTAGES

-Le business plan est entièrement réalisé pour vous par des professionnels, garantie de qualité pour votre business plan

Gain de temps pour vous : vous pouvez vous concentrez sur les aspects concrets de votre projet!

Vous souhaitez prendre rendez-vous pour un accompagnement à la réalisation d’un business plan?

Remplissez ce formulaire et nous vous contacterons sous 48h :

Conseils pour créer votre CV et vous démarquer sur Parcoursup

Orientation, Uncategorized

Remplir un CV sur Parcoursup n’est pas aussi compliqué que vous pourriez le croire même si vous n’avez aucune expérience professionnelle, ce qui est normal au lycée!

Voici notre guide pour comprendre comment procéder et réaliser un CV qui vous permette de vous démarquer et d’augmenter vos chances de décrocher la formation qui vous plaît.

Parcoursup : la plateforme de l’enseignement supérieur qui recueille les voeux des élèves

Parcoursup, anciennement APB, est la plateforme sur laquelle vous en tant qu’élève ou étudiant du supérieur, renseignez votre profil et vos voeux de formation. On y trouve les formation de l’enseignement public mais aussi certaines formations de l’enseignement privé (dont des écoles de commerce).

Le CV sur Parcoursup

Un CV (du mot latin « Curriculum Vitae » qui signifie « parcours de vie ») est un document qui peut être réalisé sous forme papier ou numérique et qui retrace le détail de vos études, de vos formations, de vos expériences professionnelles, détaille votre maîtrise des langues et de logiciels, ou encore, il évoque vos loisirs.

Sur Parcoursup, votre CV sera évidemment plus succinct que celui que vous aurez à l’issue de vos années d’études ou lorsque vous aurez quelques années de carrière derrière vous. Il fournira aux responsables des formations que vous sollicitez une vision  simplifiée de votre profil : qui vous êtes, ce que vous avez étudié, ce que vous avez fait, ce que vous aimez.

*Ces informations leur permettront de décider si la formation que vous sollicitez vous correspond bien.

Remplir votre CV Parcoursup : suivez notre guide

Voici un résumé de ce que vous devez savoir au sujet de la catégorie CV sur Parcoursup :

  • il y a des sections obligatoires à remplir et d’autres qui sont facultatives 
  • les sections obligatoires sont les sections « formation » et « langues« , les sections sections facultatives  sont les « compétences« , l' »expérience professionnelle » et les « centres d’Intérêt« 
  • si le CV Parcoursup vous semble ne pas vous mettre suffisamment en valeur et que vous voulez le personnaliser, sachez que vous pourvez importer un CV que vous aurez réalisé sur Word ou Powerpoint par exemple
  • il est dans votre intérêt de renseigner les maximum d’informations pertinentes et donc de remplir sections obligatoires ET facultatives.

Formation

On attend de vous que vous mentionniez :

-l’année et le collège où vous avez obtenu le Brevet et la mention

-idem pour l’année de Première

-le lycée où vous êtes en Terminale et la section, vos options

Compétences

Des compétences sont des savoir-faire. On distingue les compétences humaines (qui sont plus liées à votre personnalité, appelées en anglais « soft skills« ) et les compétences techniques (qui sont des choses que vous avez appris à faire grâce à vos études ou vos loisirs, appelées en anglais « hard skills« ).

Comment repérer vos compétences et choisir lesquelles mentionner sur votre CV Parcoursup?

Ce n’est pas très compliqué, voici deux listes de compétences humaines (non techniques) attendues pour certaines filières communes et dont vous pouvez vous inspirer pour remplir cette section de votre CV Parcoursup :

compétences attendues en école de commerce en école d'ingénieur en médecine en pharmacie en dentaire en études scientifiques.png

Filières d’études et exemples de compétences requises ©Polyglotcoach – Tous droits réservés

parcoursup compétences attendues en droit, en économie en sociologie en anthropologie en sport en architecture en école d'art en sciences politiques .png

Filières d’études et exemples de compétences requises ©Polyglotcoach – Tous droits réservés

IMPORTANT!

L’idée n’est pas de lister le maximum de compétences mais d’en choisir idéalement 3 ou 4 et les justifier.

Compétences techniques

la maîtrise d’un langage informatique, le code
la création de sites Internet
le montage vidéo et les logiciels associés
la maîtrise de logiciels de la suite Office (Word, Excel, Powerpoint)
les langues 

Les compétences que vous choisirez seront idéalement appuyées par vos centres d’intérêt : le dessin, la peinture ou les visites de musées pourront démontrer votre créativité, un goût pour les échecs pourra notamment appuyer vos capacités logiques.

Le fait de tenir un blog ou d’avoir créé un site Internet pourront appuyer des compétences de communication écrite ou encore la maîtrise d’un langage informatique si vous codez.

N’hésitez pas à faire des recherches sur Internet au sujet des compétences qui existent ou encore à demander à vos proches qui vous connaissent bien de décrire les compétences qu’ils voient chez vous.

Enfin, pensez à développer la manière dont vous avez mis ou mettez en application ces compétences, par exemple « maîtrise des bases d’Adobe Photoshop : réalisation de retouches photos pour des publications sur les réseaux sociaux ». Prenez bien le temps de faire le tout de toutes les compétences que vous pouvez avoir, et si besoin, aidez-vous d’une liste.

Expérience professionnelle

Vous vous demandez sûrement comment justifier d’expériences professionnelles quand on est encore au lycée?
On n’attend pas réellement de vous des « expériences professionnelles » au vrai sens du terme si vous n’êtes qu’au lycée.

Ce que l’on veut voir c’est :

votre implication (ce qui vous tient à coeur)

votre curiosité

votre motivation (ce qui vous pousse à avancer)

et ce, à travers ce que vous faites en dehors du lycée.

Pour bien remplir cette section, l’idée est donc de réfléchir à :

-tous les petits boulots que vous avez pu faire

-aux stages que vous avez réalisés,

-à une expérience bénévole, même courte

-des engagements associatifs

Si la seule chose que vous pouvez mettre est votre stage de 3e, mettez-le en valeur! Si vous avez réalisé des collectes de fonds pour le voyage scolaire de 4e, mentionnez-le aussi et précisez la date, le rôle que vous avez joué, la somme collectée.

Et si vous êtes motivé, il est toujours temps de rejoindre un club sportif, une association, les scouts pendant que vous préparez votre candidature Parcoursup.

Prenez bien le temps de vous rappeler de ce que vous avez pu faire qui puisse être rangé dans la catégorie expérience professionnelle. Si vous avez passé le BAFA et que vous avez accompagné des enfants en colonie, mentionnez-le. Pareil pour un diplôme de premiers secours.

Langues

Cette section optionnelle est néanmoins importante, voire déterminante selon le parcours auquel vous choisissez de postuler : imaginons que vous postulez à la Licence Economie-Gestion / Anglais, il est préférable de montrer que vous avez de bonnes bases en anglais. Il en est de même si vous vous destinez à une Licence LEA (Langues Etrangères Appliquées), des études en École de commerce ou encore en École d’ingénieur.

Pour convaincre, il faut : 

préciser le niveau que vous avez (en étant le plus précis possible idéalement en niveaux du CECRL (Cadre Européen commun pour les langues), allant de A1 à C2)

Source : Eduscol

 

mentionner les certificats que vous avez passés (cela peut être les Examens de Cambridge pour l’anglais, le DELF junior pour le français langue étrangère).

Si vous avez fait des séjours linguistiques, mentionnez-le et donnez des précisions sur la date, le pays.

Centres d’intérêt

La section centres d’intérêt peut vous paraître inutile mais elle ne l’est pas. Elle permet aux responsables de formation de mieux comprendre votre profil et savoir s’il correspond à la formation visée. Vos centres d’intérêt apportent une complémentarité à votre parcours académique, pour lequel il n’est pas si aisé de se distinguer.
Mentionnez donc les sports que vous pratiquez, les activités manuelles et artistiques que vous faites ou encore tout ce qui vous passionne et qui peut apporter un « plus » à votre candidature dans les domaines où vous postulez (lecture, voyages…).

Voilà, si vous suivez bien ces conseils, vous devriez avoir réalisé une bonne synthèse de votre parcours et mis en avant des éléments qui vous distinguent. Si vous avez besoin d’un coup de pouce pour réaliser votre CV sur Parcoursup, nous nous ferons un plaisir de vous accompagner. Prenez contact dès maintenant!

Comment faire un bon CV quand on a peu ou pas du tout d’expérience? Suivez nos conseils

Emploi

Créer son premier CV est une expérience souvent vécue comme angoissante, parfois vécue comme excitante. Ceux qui la redoutent craignent de n’avoir rien à mettre dedans et ceux qui la vivent avec une pointe d’excitation sentent qu’ils font un premier pas dans le monde des grands, le marché du travail, dans le grand bain!

Quoi qu’il en soit, créer son premier CV constitue une étape importante dans la vie professionnelle de chacun d’entre nous. Le CV est encore aujourd’hui incontournable dans la recherche d’emploi et ce dans pratiquement tous les domaines. Nous accompagnons régulièrement des jeunes qui démarrent dans la vie, tout comme des professionnels qui ont démarré sans avoir besoin de CV (médecins, infirmiers…), à la suite d’un stage par exemple, et qui ont besoin d’en créer un en cours de carrière, ou encore des professionnels avec une longue carrière derrière eux et qui souhaitent rafraîchir leur précieuse et incontournable carte de visite.

Je n’ai pas d’expérience professionnelle : que faire?

Pas de panique. Nous sommes tous passés par là et des astuces existent.

Voici des conseils gagnants pour créer un CV si vous n’avez pas d’expérience professionnelle :

1. Choisir le bon format de CV

Tout d’abord, les CV font 1 page A4 en France, rarement plus (même si vous avez 20 ans d’expérience!).

Ensuite, il existe différents modèles de CV.

Vous pensiez que c’était pour l’esthétique et le style?

Pas vraiment.

Si vous regardez bien, certains CV laissent beaucoup de place à la photo et aux informations personnelles, d’autres mettent l’accent sur un encadré « mes objectifs » dans lequel vous pouvez résumer ce qui vous caractérise et ce que vous visez, d’autres présentent d’abord la formation académique, d’autres (réservés à ceux qui ont déjà une expérience professionnelle étendue) mettent en avant la section « expériences professionnelles », d’autres contiennent différents encadrés consacrés aux compétences, à la maîtrise des logiciels, aux langues de manière parfois ludique…

En somme, différents CV utilisent l’espace disponible différemment. Sachez jouer avec cela pour mettre en avant ce qui est pour vous un atout et minimiser l’espace alloué à la catégorie « expérience professionnelle ».

De même, jouez avec les polices et les tailles de police, sans tomber dans l’excès (privilégiez Times, Time New Roman, Arial, Calibri, ou encore Arial Narrow si vous avez beaucoup d’informations à faire tenir). Pas de polices trop originales et non adaptées à un CV (Comic Sans), ni de mélanges de différentes polices, il en va du sérieux de votre candidature!

2. Misez sur la catégorie « parcours académique »/ « formation » si c’est votre point fort

Si vous avez fait des études post bac, rédigez les détails de vos années d’études :

-intitulé exact de la formation

-année (+mois) de début/ année (+mois) de fin

-lieu (ville, Université ou École)

-mention des matières phares étudiées 

-mention d’un mémoire de fin d’études que vous avez réalisé et du thème

-précisez de même vos stages un par un (date, lieu, thème…)

Commencez en haut du CV par l’année d’études ou de stage la plus récente, la moins récente sera mentionnée en dessous.

3. Misez sur vos « soft skills »

Lorsque vous entrez sur le marché du travail pour la première fois et que vous créez un CV sans expérience professionnelle, concentrez-vous sur vos soft skills.

La plupart des employeurs privilégient les soft skills lorsqu’ils embauchent un débutant parce qu’ils savent que vous avez des connaissances théoriques mais encore peu de compétences techniques réelles, que vous apprendrez en commençant à travailler. Misez donc sur les soft skills.

Les soft skills sont des compétences « douces », des compétences humaines, et elles s’opposent aux « hard skills » ou compétences dures, techniques. Vous apprenez les soft skills tout au long de la vie, et non pas forcément à travers les études.

Les soft skills peuvent être par exemple :

  • l’écoute
  • des compétences organisationnelles
  • l’enthousiasme
  • le sens commun
  • la gestion du stress
  • une bonne aptitude à communiquer
  • l’aptitude à la résolution de problèmes
  • la flexibilité
  • l’empathie
  • la gestion du temps
  • des capacités d’analyse
  • travailler sous pression

Il en existe, évidemment, beaucoup d’autres.

Bien sûr, ne surchargez pas votre CV de soft skills : choisissez-les de manière pertinente en fonction du poste que vous visez.

Par exemple, si vous postulez pour un poste de vendeur/vendeuse, quelle que soit votre expérience dans ce domaine, vous pouvez mettre en avant votre motivation, votre sens du contact client, votre attitude dynamique et proactive, etc. 

Si vous postulez pour une offre en tant qu’informaticien/informaticienne, vous pouvez mettre en avant vos capacités de communication, d’analyse, votre aptitude à la résolution de problèmes et votre capacité à travailler en équipe, ou encore à respecter les délais.

Ensuite, en retravaillant votre CV pour chaque emploi auquel vous postulez, vous allez à chaque fois mettre en adéquation vos points forts et les besoins du recruteur.

4. Misez sur vos compétences en langues et votre maîtrise de logiciels si ce sont des points forts pour vous

Certains d’entre vous n’ont pas encore d’expérience professionnelle mais ils maîtrisent des langues et des logiciels. Si vous êtes dans ce cas, consacrez-leur de la place sur votre CV et détaillez-les, mettez-les en valeur.

Précisez toutes les langues que vous maîtrisez, le niveau que vous avez, les examens ou certificats que vous avez passés et qui attestent de votre niveau. Précisez vos séjours linguistiques si vous en avez fait, et détaillez le lieu et la durée.

cv en français.png

Exemple de catégorie « langues » : le niveau dans chacune est indiqué par une barre (extrait d’un CV client anonymisé)

exemple de catégorie langue dans un CV en anglais polyglotcoach

Exemple 2 de catégorie « langues » dans un CV en anglais: le niveau dans chacune est indiqué par une barre (extrait d’un CV client réalisé par nos soins)

cv en français compétences en langues polyglotcoach.png

Exemple 3 de catégorie « langues » dans un CV avec une représentation différente et la mention des niveaux européens du CECRL (extrait d’un CV client réalisé par nos soins)

exemple de catégorie langue sur un cv.png

Exemple 4 de catégorie « langues » dans un CV : si vous n’optez pas pour des barres ou des jauges, choisissez des termes qui précisent votre niveau (extrait d’un CV client réalisé par nos soins)

Idem pour les logiciels. Si vous maîtrisez des logiciels spécifiques (autres que Word, Excel et Powerpoint), précisez-le. Spécifiez votre niveau de maîtrise. 

exemple de catégorie logiciels cv français

Exemple 1 de catégorie « logiciels » sur un CV, la présentation est claire et sobre (extrait d’un CV client anonymisé)

réprésentation des compétences polyglotcoach cv en français résumé

Exemple 2 : le niveau de maîtrise des logiciels est indiqué par des barres (extrait d’un CV client réalisé par nos soins)

Au cas où vous maîtriseriez différents logiciels dans différents domaines, créez des catégories.

Enfin, soignez la présentation et soyez créatif/ve! Le but est de vous mettre en valeur et d’attirer l’attention du recruteur.

5. Travaillez méticuleusement vos loisirs / hobbies

Non, la catégorie « loisirs » ne sert pas « à rien »! Elle permet au recruteur d’en savoir plus sur votre personnalité.

Si vous êtes sportif, cela lui indiquera que vous avez l’esprit de compétition ou l’esprit d’équipe, selon le sport (individuel, collectif). Si vous pratiquez un sport depuis longtemps, il comprendra que vous êtes persévérant(e) ou passionné(e). 

Idéalement, incluez deux ou trois loisirs phares (inutile de surcharger) et détaillez-les: précisez depuis quand vous les pratiquez, si vous avez participé à des événements ou compétitions, organisé des événements, voyagé pour des compétitions, etc. 

Rédigez cette section en soyant « vrai(e) » et en donnant l’envie au recruteur de vous rencontrer et de discuter des vos loisirs avec vous. Vous n’en serez que plus convaincant(e)!

Si vous avez un engagement bénévole ou associatif, mentionnez-le aussi.

6. Mettre ou ne pas mettre tous mes petits boulots sur mon premier CV?

Enfin, ne pas avoir d’expérience professionnelle ne signifie pas toujours « ne pas en avoir du tout », bien qu’à la sortie des études, ce soit le cas de nombreux étudiants que nous accompagnons (et cela ne les empêche pas d’être recrutés par la suite).

Beaucoup se demandent s’ils doivent filtrer tous leurs petits boulots d’étudiant qui n’ont pas à avoir avec le métier pour lequel ils postulent. Cela peut être le fait d’avoir fait la plonge dans un restaurant, d’avoir été équipier au MacDo, d’avoir fait du baby-stting ou donné des cours particuliers, d’avoir travaillé sur les marchés ou vendu des glaces sur les plages…

Tout d’abord, il ne faut pas avoir honte de vos expériences professionnelles, aussi courtes et « insignifiantes » qu’elles soient. Travailler est toujours admirable et il n’y pas de sot métier. Ne craignez donc pas de donner une mauvaise image de vous en indiquant les petits boulots que vous avez faits. Ce qui importe, c’est ce que cela vous a apporté, comment cela vous a forgé. Un client nous a expliqué que c’est en travaillant à l’usine Peugeot l’été en parallèle de ses études en école de commerce qu’il a eu la motivation d’aller jusqu’au bout. Idem pour celui qui est devenu architecte et qui travaillait à la scierie de son village l’été pour financer ses études. Toutes les expériences sont bonnes à prendre et à mettre en avant (à l’exclusion des activités illégales, bien évidemment…).

Faut-il alors les indiquer toutes sur votre premier CV?

Si vous en avez peu, oui. Si vous en avez beaucoup, choisissez celles que vous gardez, idéalement celles qui vous donnent des compétences transférables utiles pour le poste que vous convoitez.

Nous avons fait le tour des 6 points clés qui vous permettent de réfléchir à la manière optimale de créer votre premier CV. Pour finir, relisez minutieusement votre CV et faites la chasse aux fautes pour faire bonne impression!

vae banque bts.png

Besoin d’aide pour créer votre premier CV ou retoucher un CV existant?

Nos experts vous accompagnent. Prenez contact pour plus d’infos!

Recherche de stage ou d’emploi : faut-il postuler en masse ou postuler de manière personnalisée?

Orientation

Une question que beaucoup d’étudiants et de personnes en recherche d’emploi nous posent est celle-ci : est-ce qu’il vaut mieux, quand on postule, envoyer le maximum de candidatures ou uniquement des candidatures personnalisées et qualitatives? On vous répond.

Quantité versus qualité

En matière de candidatures, deux manières de voir les choses existent :

  • envoyer une candidature plus ou moins standard, en changeant uniquement les éléments qui diffèrent d’une candidature à l’autre (intitulé du poste, référence de l’annonce, adresse de l’entreprise/institution, nom du recruteur, date…) et ce à un grand nombre de recruteurs pour gagner du temps ;
  • personnaliser votre candidature pour chaque poste, pour chaque entreprise, et donc envoyer des candidatures plus travaillées, plus qualitatives mais moins nombreuses car cela prend plus de temps.

Il n’est un secret pour personne que postuler demande du temps et représente un effort considérable, surtout au début. Il faut préparer un ou plusieurs CV, rechercher des offres, les lire, les trier, reprendre des éléments clés de l’offre pour les intégrer à la lettre de motivation.

Lorsque la candidature se fait via un site institutionnel cela peut demander encore plus de temps : réaliser un processus d’inscription, charger des documents dans un certain type de format, parfois le site plante et il faut tout recommencer, ce qui peut être décourageant.

La stratégie de la quantité : atouts et inconvénients

Postuler en masse permet de gagner du temps car :

  • vous envoyez le même CV et la même lettre de motivation (à peu de choses près) à toutes les offres
  • vous n’envoyez pas du tout de lettre de motivation mais un texte standard dans le corps d’un mail
  • vous pouvez être plus réactif à une offre car vous postulez dès que vous tombez sur une offre qui vous plaît, et la réactivité est importante

Inconvénients :

  • votre candidature n’est pas personnalisée et le recruteur le voit
  • une candidature qui n’est pas personnalisée ne montre pas votre intérêt pour une offre, elle montre juste que vous cherchez à décrocher un emploi
  • une candidature standard est rarement qualitative
  • vous risquez de faire des erreurs (intitulé du poste, date, nom de l’interlocuteur, monsieur au lieu de madame, compétences requises…) et ces erreurs peuvent être fatales
  • si le recruteur vous rappelle, vous risquez de ne pas vous souvenir de quoi il s’agit et ne pas réussir l’entretien
  • une candidature de mauvaise qualité risque de vous fermer les portes d’une entreprise/organisation car elle restera dans les bases de données un certain temps…Pensez-y si vous comptez repostuler au même endroit plus tard!

La stratégie de la qualité : atouts et inconvénients

Avantages d’un envoi de candidatures personnalisées :

  • vous sélectionnez des offres qui vous correspondent mieux et donc vous augmentez vos chances d’avoir une réponse
  • vous passez plus de temps à étudier chaque offre sélectionnée et votre candidature correspond bien à l’offre
  • le recruteur voit que vous avez bien étudié l’offre et mis en lien votre expérience et vos compétences avec les requis du poste, il sera plus enclin à s’intéresser à votre candidature
  • votre candidature est plus qualitative et se distingue des autres candidatures que les recruteures reçoivent
  • lorsque le recruteur vous rappelle, vous vous souvenez mieux de l’offre à laquelle vous avez postulé et l’entretien se passe mieux

Inconvénients :

Cela demande du temps pour chercher et trier les offres, et pour travailler la lettre de motivation ainsi qu’éventuellement le CV de base que vous avez préparé.

Le saviez-vous?

Plus de 60% des recruteurs réalisent des entretiens de pré qualification par téléphone avant de recevoir le candidat en entretien (APEC, 2019). Certains  recruteurs les utilisent comme de véritables entretiens de sélection et d’autres comme un moyen de vérifier des informations. Il est donc crucial d’être prêt pour cet entretien lorsque vous postulez!

Augmenter ses chances d’être recruté(e) en misant sur différents canaux

Vous pouvez opter pour la stratégie qualitative ou la stratégie quantitative, en fonction de qui vous convient le mieux. Nous conseillons à nos clients une stratégie qualitative, mieux ciblée, qui permet de concentrer ses efforts et de susciter l’intérêt du recruteur.

Pour augmenter vos chances d’être recruté, tirez profit des différents canaux qu’utilisent les recruteurs : Internet, évidemment, mais pas que! Une enquête de la DARES en date de juillet 2018 montre que les recruteurs imputent à Internet seulement 21% des recrutements qu’ils réalisent!

Les autres canaux importants sont :

  • les relations professionnelles ou personnelles (à travers quelqu’un ou « quelqu’un qui connaît quelqu’un »)
  • les candidatures spontanées
  • via des intermédiaires (l’Apec, les organismes professionnels ou groupements d’employeurs, les écoles, universités et centres de formation, les cabinets de recrutement, les agences d’intérim ou agences d’emploi, les opérateurs privés de placement et les autres organismes)

Capture d’écran 2020-08-08 à 16.07.34.png

Sources de recutement autres qu’Internet (source : DARES)

Conclusion : postuler en masse ou non?

Vous avez le choix de postuler massivement ou de postuler de manière qualitative dans le but de décrocher un emploi. Beaucoup ont tendance à préférer l’envoi de candidatures groupées, non personnalisées. Nous vous conseillons de prendre le temps de lire les offres et de les personnaliser à l’offre. Les candidatures qualitatives ont plus de chances de retenir l’attention d’un recruteur.

vae banque bts

Vous avez besoin d’aide pour trouver un emploi? Nous proposons un accompagnement personnalisé!

Contactez-nous :

Que sont les compétences transversales et transférables?

Formation

Définitions

Une compétence peut être définie comme un « ensemble stabilisé de savoirs et de savoir-faire, de conduites-types, de procédures standard, de types de raisonnements que l’on peut mettre en œuvre sans apprentissage nouveau » (De Montmollin, 1984).

Il existe d’autres définitions plus récentes qui mettent en avant l’aspect dynamique de la compétence, qui peut alors être définie comme « une organisation dynamique de l’activité, mobilisée et régulée par un sujet pour faire face à une tâche donnée, dans une situation déterminée » (Coulet, 2011). Coulet estime ainsi que la compétence est à la fois potentiel à la fois stable et dynamique.

De manière plus simple, une compétence peut être vue comme la « capacité que possède une personne de porter un jugement de valeur dans un domaine dont elle a une connaissance approfondie » (CNRTL).

Les compétences se basent sur des ressources internes à chacun qui se subdivisent en savoirs (connaissances), savoir-faire et savoir-être, comme on peut le voir dans la figure suivante.

Selon les auteurs, la compétence peut être vue davantage sous un angle :

  • technique (selon De Montmollin par exemple)

ou

  • social / affectif

La classification ROME (Répertoire opérationnel des métiers et de l’emploi) de Pôle emploi, déployée depuis 1982, se base par exemple sur les compétences de base requises pour un métier et les compétences spécifiques à ce métier.

Pourquoi parle-t-on autant des compétences aujourd’hui?

Les compétences sont au coeur de la gestion des ressources humaines, de la formation professionnelle et de l’éducation aujourd’hui. Coulet (2011) explique que la compétence individuelle et collective est « l’un des leviers privilégiés pour penser l’adaptation aux mutations socio-économiques« . Les compétences sont devenues un véritable enjeu d’employabilité. L’employabilité peut être définie comme les « compétences du salarié et conditions de gestion des ressources humaines, nécessaires et suffisantes, lui permettant à tout moment de retrouver un emploi, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’entreprise, dans des délais et des conditions raisonnables » (cabinet Développement & Emploi, 1993).

L’OCDE, dans son rapport sur les compétences (2013) explique ceci concernant l’évolution des compétences dans le monde d’aujourd’hui « En plus de maîtriser les compétences propres à leur emploi, les travailleurs du XXIe siècle doivent posséder un bagage de compétences en traitement de l’information et différentes compétences « génériques », telles que la communication interpersonnelle, l’auto-organisation et la capacité d’apprentissage. Posséder ces compétences permet aux travailleurs de faire face aux incertitudes d’un marché du travail en mutation. »

Les référentiels de compétences (comme ceux sur lesquels s’appuient les VAE) mais aussi les bilans de compétences témoignent de l’importance centrale que revêtent ces dernières dans l’organisation des apprentissages et dans la gestion des carrières. Acquérir et perfectionner ses compétences permet d’augmenter son employabilité.

Compétences transversales

Contrairement aux compétences spécifiques à un métier, les compétences transversales sont celles qui peuvent utilisées dans des emplois, métiers, domaines différents (maîtrise d’une langue, maîtrise de l’outil informatique, veille règlementaire, organisation de partenariats, etc). Ces compétences peuvent être apprises dans une situation professionnelle ou hors du travail. Selon la note d’analyse du Centre d’analyse stratégique (2011) il s’agit de « compétences GÉNÉRIQUES mobilisables dans diverses situations professionnelles (ce qui ne signifie pas pour autant qu’elles soient mobilisables d’emblée dans toute situation professionnelle)« .

Dujardin dans son ouvrage Compétences durables et transférables: Clés pour l’employabilité (2013) explique que les compétences transversales sont portables dans le temps et dans l’espace. Il détaille également les différentes formes des compétences transversales : celles de type psychosocial et culturel et les compétences professionnelles non techniques.

Repérer ses compétences transversales permet une meilleure mobilité professionnelle et une meilleure adaptabilité dans un monde globalisé et complexe.

De manière très concrète, identifier ses compétences transversales et transférables permet de :

-mieux cibler un emploi ou un poste et augmenter ses chances de l’obtenir

-de mieux cibler une formation pour envisager une progression de carrière ou une reconversion.

Exemples de compétences transversales

  • respect des délais 
  • gestion du temps 
  • ponctualité 
  • gestion des priorités 
  • souci du détail 
  • respect des normes
  • capacité à gérer le stress
  • résolution de problèmes
  • esprit d’équipe
  • orientation résultat
  • souci du détail 
  • prise d’initiative 
  • gestion de plusieurs tâches en même temps

L’AEFA (2014) regroupe les compétences transversales en 3 pôles, comme on peut le voir dans la figure suivante :

poles de compétences transversales.png

Unknown.png  OUTIL 

Pôle emploi propose un cours en ligne gratuit et ouvert à tous (MOOC) pour apprendre à identifier vos compétences et les valoriser.

Compétences transférables

Les compétences transférables se distinguent des compétences transversales. En effet, ce sont des compétences qui peuvent être utilisées et requises dans différents postes et métiers mais au sein d’une même branche professionnelle. Selon la note d’analyse du Centre d’analyse stratégique (2011), les compétences transversales sont des « compétences SPÉCIFIQUES attachées à une situation professionnelle donnée (métier, secteur ou organisation productive) mais qui peuvent être mises en œuvre dans un autre contexte professionnel.« 

Les compétences transférables offrent les passerelles entre les métiers.

Exemples de compétences transférables

  • Réactivité (réponse rapide à une demande)

Exemples de métiers où cette compétence est requise et score de rapidité de réponse :

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_reponse_immediate_a_la_demande.jpg

  • Compétences plus ou moins spécifiques en bureautique et informatique

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_utilisation_des_outils_informatiques.jpg

Bilan : compétences transversales et transférables

La frontière entre compétences transversales et transférables n’est ni fixe ni étanche : une compétence générique peut devenir spécifique à un certain métier et l’inverse est également vrai.

vae banque bts

Vous souhaitez faire le point sur vos compétences transversales et transférables afin d’envisager une recherche d’emploi, une reconversion, une formation?

Contactez-nous

Obtenir un BTS Professions immobilières ou une Licence métiers de l’immobilier en VAE : les clés pour réussir

Accompagnement VAE

La Validation des Acquis de l’Expérience ou VAE est un dispositif particulièrement intéressant pour obtenir un diplôme ou une certification sans passer par le circuit classique.

vae immobilier bts licence.jpg

BTS Professions immobilières en VAE

Généralités sur le BTS Professions Immobilières


Le BTS Professions Immobilières est un diplôme de niveau Bac+2. Le ministère certificateur est le Ministère de l’Éducation nationale.

Il donne accès aux métiers suivants : agent immobilier, négociateur immobilier, gestionnaire de parc, syndic de copropriété, conseiller en location, chargé d’attribution des logements (HLM) ou encore gestionnaire locatif. Décrocher ce BTS en VAE vous permet d’avoir accès à la carte professionnelle T pour réaliser des transactions ou lancer votre propre activité.

Référentiel du BTS professions immobilières 


Le référentiel s’appuie sur 2 types de fonctions :

  • fonctions techniques
  • fonctions support

Parmi les fonctions techniques, le référentiel requiert:

La transaction immobilière

La gestion immobilière

Parmi les fonctions support, le référentiel compte:

La communication

Le conseil en ingénierie de l’immobilier (domaines : juridique, économique, architecture, habitat, urbanisme et développement durable)

-Une unité d’initiative locale, qui permet un ancrage du diplômé dans son contexte « local »

Ensuite, le référentiel décline ces fonctions en Unités (U) : 

page12image3251228368

UNITÉ 1 : CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION

UNITÉ 2 : LANGUE VIVANTE ÉTRANGÈRE APPLIQUÉE À L’IMMOBILIER (LV1) (production orale, production écrite, compréhension écrite)

UNITÉ 3 : CONSEIL EN INGÉNIERIE DE L’IMMOBILIER, qui comprend 3 sous-unités :

U31 : Droit et veille juridique

U32 : Économie et organisation de l’immobilier

U33 : Architecture, habitat et urbanisme, développement durable

UNITÉ 4 : COMMUNICATION PROFESSIONNELLE (dans différentes situations, en utilisant des outils spécifiques et en ayant acquis des compétences, savoirs et savoir-être spécifiques)

UNITÉ 5 : TECHNIQUES IMMOBILIÈRES qui comprend 2 sous-unités :

U51 : transaction

U52 : gestion

Les unités qui occupent le volume horaire le plus important dans l’enseignement de ce BTS sont U3 et U5. Lisez bien le référentiel en détail pour justifier de chaque aspect de ces unités en particulier.

Consultez le référentiel complet de ce BTS ici (selon Arrêté du 5 avril 2012).

Puis-je soumettre un dossier de recevabilité pour cette VAE?


Oui, si vous avez exercé au moins 1 an dans le domaine.

Licence professionnelle métiers de l’immobilier en VAE

Vous avez décroché un BTS Professions Immobilières et vous souhaitez passer au niveau supérieur en décrochant une Licence (Bac+3) professionnelle métiers de l’immobilier? C’est possible.

Le ministère certificateur est le Ministère de l’Enseignement supérieur.

Conditions d’accès


Vous devez avoir un diplôme reconnu à niveau Bac + 2 en Droit, AES ou Gestion, un DUT ou un BTS dans un domaine de formation compatible ou justifier d’1 an d’expérience minimum dans le domaine.

Débouchés


Administrateur(trice) de biens immobiliers, négociateur immobilier, collaborateur de développement foncier, responsable technique immobilier, consultant en immobilier d’entreprise, collaborateur d’expert immobilier, collaborateur de juriste d’entreprise, expert de l’aménagement foncier, etc.

3 parcours


Le référentiel du diplôme de licence professionnelle métiers de l’immobilier propose 3 parcours à choisir en fonction de vos objectifs :

  • Le parcours administration de bien
  • Le parcours gestion opérationnelle du bâti
  • Le parcours promotion immobilière et transactions immobilières

Le tronc commun se décompose en différentes UE (matières):

UE11 : Les métiers de l’immobilier

UE 12 et UE 22 : Projet tuteuré : l’entreprise immobilière 1 et 2 (Elaboration du business plan d’une entreprise immobilière)

UE 13 : Introduction à la gestion et au management d’une entreprise immobilière (Comptabilité Privée, Fiscalité de l’entreprise, Marketing, E-marketing)

UE 14 : Communication (Communication écrite et orale et Anglais)

UE 15 : Droit (Droit de l’urbanisme, Droit de l’immobilier, Développement durable : cadre législative et réglementaire, Suivi de l’actualité et veille juridique)

UE 16 : Environnement économique, financier et fiscal (Analyse économique des marchés immobiliers, Financement des opérations immobilières, Fiscalité immobilière)

UE 21 : Urbanisme, architecture et pathologie du bâtiment (Introduction à l’urbanisme, Introduction à l’architecture…)

UE 22 : Expérience en entreprise et mémoire

 Les étapes de la VAE BTS Professions Immobilières et de la Licence professionnelle métiers de l’immobilier

  • Livret 1 et demande de recevabilité

Vous contactez l’organisme certificateur. Vous remplissez ensuite un livret 1 en fournissant des pièces justificatives. Vous envoyez le dossier et vous attendez la décision de recevabilité. Si elle est positive, vous poursuivez et rédigez un livret 2.

  • Livret 2 : le dossier de VAE proprement dit

C’est là où vous allez faire correspondre les éléments du référentiel (BTS professions immobilières ou celui de la Licence professionnelle métiers de l’immobilier à votre expérience). Vous allez argumenter par écrit pour justifier que votre expérience, vos savoirs, vos compétences et votre savoir-être correspondent au référentiel. 

  • Soutenance devant le jury

Une fois que le livret 2 est remis dans les temps, vous préparez la soutenance devant le jury, qui se fait avec ou sans support (selon consignes). Le jury vous pose ensuite des questions sur votre expérience.

A l’issue de cette soutenance, votre dossier est totalement validé ou partiellement validé ou non validé.

Notre accompagnement VAE

Tous les clients que nous avons accompagnés ont obtenu une validation complète de leur BTS Professions Immobilières ou de leur Licence professionnelle métiers de l’immobilier.

Nous nous basons ainsi sur l’expérience que nous tirons de ces dossiers validés pour vous guider concernant le référentiel, les exigences du jury et pour réaliser un travail qui optimise vos chances de décrocher votre diplôme.

Nous vous accompagnons en ligne, en présentiel, en relisant votre livret 2 ou en le rédigeant avec ou pour vous, et en vous préparant efficacement pour la soutenance.

vae banque bts.png

Envie de vous lancer dans une VAE? Besoin d’infos? Contactez-nous

Comment préparer et obtenir un BTS Banque en VAE?

Blog, Formation

Créé en 2001, le BTS banque, plus spécifiquement BTS Banque, conseiller de clientèle (particuliers) a le vent en poupe et il est proposé depuis quelques années à la fois en alternance et en formation continue. Il destine au métier de conseiller clientèle. Il est accessible en VAE après 1 an d’expérience en banque.

Le BTS est le Brevet de technicien supérieur, c’est un diplôme de niveau Bac + 2.

Il remplace le BTS Banque Option A : Marché des particuliers (qui a existé entre 2001 et 2014).

bts banque vae validation des acquis de l'expérience.jpeg

1. Sur quoi se base le BTS Banque conseiller de clientèle particuliers en VAE?

Comme tous les diplômes et titres accessibles en VAE, le BTS banque se base sur le référentiel du diplôme de BTS banque, dont la dernière version remonte à 2014.

Il est très important de comprendre comment fonctionne le diplôme en question car c’est cela qui va vous permettre de rédiger votre expérience au mieux et de la valider.

Le référentiel se subdivise en :

  • 2 fonctions (F)
  • domaines connexes (D)
  • plusieurs unités (U)

Fonctions du référentiel

Les fonctions sont les suivantes :

F1 – Gestion de la relation client

F2 – Développement et suivi de l’activité commerciale

Domaines connexes du référentiel

Les domaines connexes sont les suivants :

D1 – Culture générale, expression et communication (y compris dans une langue étrangère)

D2 – Environnement économique, juridique et organisationnel de l’activité bancaire

Domaines facultatifs (certification professionnelle reconnue par l’AMF et  2e langue vivante différente de la LV1).

 

Unités du référentiel

Les unités du référentiel sont les suivantes :

U1 – CULTURE GÉNÉRALE ET EXPRESSION

U2 – LANGUE VIVANTE ÉTRANGÈRE 1

U3 – GESTION DE LA RELATION CLIENT

U4 – DÉVELOPPEMENT ET SUIVI DE L’ACTIVITÉ COMMERCIALE

U5 – ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE, JURIDIQUE ET ORGANISATIONNEL DE L’ACTIVITÉ BANCAIRE

Les unités sont comme des « matières ».

Important à savoir

Les Unités 3 à 5 sont particulièrement importantes à développer dans votre dossier de VAE.

Elles occupent les volumes horaires les plus importants du diplôme : 196 heures pour l’U3 Gestion de la relation client, 224 heures pour l’U4 développement et suivi de l’activité commerciale (U4) et 168 heures pour l’U5 Environnement économique, juridique et organisationnel de l’activité bancaire. Qu’est-ce que cela signifie? Vous devez bien comprendre les composantes de ces 3 unités pour être en mesure de les développer dans votre dossier.

2. Les 3 clés du BTS banque :  la gestion de la relation client, le développement et suivi de l’activité commerciale, et l’environnement économique, juridique et organisationnel de l’activité bancaire 

Les Unités 3 à 5 se décomposent elles-mêmes en :

activités (ouverture de compte, fonctionnement du compte, la mise à disposition et le suivi des moyens de paiement…)

compétences (ce que vous savez faire)

savoirs (ce que vous savez, vos connaissances)

Voici le détail de l’U3 Gestion de la relation client (source) :

Capture d’écran 2020-07-27 à 17.44.19.png

Capture d’écran 2020-07-27 à 17.44.58.png

 

Capture d’écran 2020-07-27 à 17.45.53.png

 

Capture d’écran 2020-07-27 à 17.47.49.png

Capture d’écran 2020-07-27 à 17.48.34.png

Vous baser sur le référentiel et en analyser les aspects pour les faire correspondre à votre expérience sera l’objet de la majeure partie de votre réflexion et de rédaction de votre dossier VAE.

3. Les grandes différences du référentiel de 2014 avec le précédent

La refonte du référentiel VAE banque est importante à connaître si vous avez déjà tenté de passer le BTS banque avant 2014.

Les intitulés des matières ont en effet changé et deux aspects nouveaux et importants ont été intégrés au référentiel :

  • les changements de règlementation (vous devez connaître le KYC, RGPD…), les aspects liés à la conformité
  • le numérique (vous devez savoir utiliser et gérer différents canaux de communication et outils)

Vos connaissances et compétences à ce sujet doivent apparaître dans la description de vos activités et expériences.

4. Se lancer dans un BTS Banque en VAE

Vous avez 1 an d’expérience dans le domaine et vous souhaitez vous lancer dans une VAE? C’est simple, vous allez suivre la procédure classique :

  • Contactez ou contactons ensemble l’organisme certificateur (celui qui délivre le diplôme). L’organisme certificateur pour ce BTS est le Ministère de l’Enseignement supérieur de la Recherche et de lʼInnovation. 
  • Préparez votre dossier de recevabilité (livret 1). Il se compose :

– d’un formulaire de candidature avec signature

– de documents justifiant votre expérience et le cas échéant de votre formation initiale

– de pièces justificatives à joindre obligatoirement (voir le détail ici)

-une attestation sur l’honneur qu’une seule demande de VAE a été déposée pour la certification, pour l’année civile en cours (vous avez le droit de déposer 1 demande par certification et trois demandes maximum pour des certifications différentes, au cours de la même année civile)

  • Une fois votre dossier de recevabilité validé, vous passez à l’étape de rédaction du livret 2 où vous expliquez votre expérience en la mettant en adéquation avec le référentiel.
  • Soutenance : à l’issue du dépôt de votre livret 2 dans les temps, vous préparerez alors la soutenance de votre dossier devant le jury.

Nous vous accompagnons à toutes les étapes de la démarche VAE pour vous garantir les meilleures chances de décrocher votre BTS Banque en VAE!

vae banque bts.png

Prenez contact pour plus d’informations : 

 

Comment se réorienter à l’université ou reprendre des études supérieures?

Orientation

Mais comment se fait-il qu’autant d’étudiants ou de salariés en poste se réorientent? Remontons aux origines de la réorientation…

L’orientation au lycée : pas toujours simple…ni efficace!

La première véritable étape de l’orientation des élèves dans le système scolaire français se fait en 3e, quand les élèves ont environ 15 ans.
L’élève est orienté, selon ses voeux et ses résultats dans les différentes matières, en :
  • 2nde générale et technologique,
  • 2nde professionnelle
  • ou en 1re année de CAP (certificat d’aptitude professionnelle)

Le conseil de classe formule ensuite une proposition d’orientation et une notification d’affectation vient désigner le lycée et la filière dans laquelle l’élève poursuivra ses études.

Au cours de l’année de 3e, l’élève réfléchit donc à ses projets, ses envies, envisage sa future carrière et s’informe sur les études nécessaires pour atteindre son objectif. Le stage de 3e lui permet de se familiariser avec un domaine qui l’intéresse et qu’il va voir de près pendant 3 à 5 jours.
Un entretien individuel d’orientation lui permet de poser les jalons de son orientation future. L’orientation est généralement réalisée, à l’échelle des académies, par les Centres d’information et d’orientation (CIO), les services communs universitaires d’information et d’orientation (SCUIO), les missions locales, ou encore les centres d’information jeunesse (CIDJ).
réorientation reprise d'études strasbourg coaching accompagnement

Le choix d’études supérieures : entre manque d’accompagnement et information pléthorique

Au cours de l’année de Terminale, les élèves peaufinent leur choix. Ils renseignent une fiche de dialogue, et peuvent se rendre à des salons pour s’informer des possibilités après le Bac et/ou se rendre aux Portes ouvertes des Écoles et universités.
Peu d’élèves savent déjà avec certitude ce vers quoi ils souhaitent s’orienter plus tard. D’autres écueils se rajoutent à celui-ci pour rendre l’orientation complexe :
  • le monde dans lequel nous vivons est changeant et incertain (monde « VUCA » en anglais) : les métiers qui ont le vent en poupe aujourd’hui ne seront pas nécessairement ceux qui auront le vent en poupe demain. S’informer régulièrement est donc crucial !
  • peu d’élèves se renseignent suffisamment au sujet d’un parcours d’études et du métier qu’ils visent et ils risquent des déconvenues majeures (sélection forte en Licence et/ou en Master, concours pour poursuivre, difficulté à trouver des stages dans certaines filières…)
  •  l’accès à certaines filières d’études et prépas requiert de très bons résultats et certains élèves sont « en rythme de croisère » au lycée et ne révèlent pas encore toutes leurs potentialités. Leurs notes de lycée peuvent les pénaliser au moment de postuler sur Parcoursup ; 
  • certaines filières d’études reçoivent trop de demandes et l’élève risque de poursuivre des études dans un domaine qui n’est pas son 1er choix, ce qui peut être démotivant ;
  • l’information sur l’orientation est pléthorique, il est souvent difficile de s’y repérer et la plupart des élèves n’ont qu’une toute petite idée des carrières possibles et envisageables.
Une fois le Bac en poche, les possibilités nombreuses, mais le choix pas toujours évident.

Parcoursup

Parcoursup est aujourd’hui une étape obligée pour poursuivre des études dans le supérieur. Il permet de s’inscrire en 1ère année dans le supérieur.
La plateforme Parcoursup ouvre en décembre de l’année scolaire. Entre janvier et mars, les élèves créent un dossier sur Parcoursup et formulent leurs voeux (jusqu’à 10 voeux). Chaque vœu multiple est composé de sous-vœux qui correspondent chacun à une formation dans un établissement.
Les réponses à vos voeux sont données en mai sur la plateforme.
Les candidats qui ont été pris dans l’une des formations choisies s’inscrivent dans cette formation.
Le 16 juin, la procédure complémentaire s’ouvre pour ceux dont les voeux n’ont été acceptés nulle part et ce jusqu’au 13 septembre.

QUELQUES CHIFFRES

En 2019, il y avait sur Parcoursup :

11 588 formations proposées (hors apprentissage)

937 332 candidats 

652 865 bacheliers parmi ces candidats

Réorientation sur Parcoursup

Il est possible que vous entamiez une année d’études dans le supérieur et que vous vous rendiez compte que ce n’est plus ce que vous voulez faire. La question de la réorientation se pose alors.

Sachez que la réorientation mais aussi la reprise d’études se font également via Parcoursup. Il faut aussi savoir que le numéro de dossier change d’une année à l’autre, même si vous pouvez récupérer les données de votre précédent dossier.

A SAVOIR : Les dossiers des candidats en réorientation ne passent pas après ceux des nouveaux bacheliers de l’année, vous avez donc vos chances si vous avez un bon dossier. Il faudra particulièrement soigner la rubrique « Mes activités et centres d’intérêt« .

REMPLIR VOTRE DOSSIER PARCOURSUP

Vous avez des difficultés à trouver des idées et à vous mettre en avant pour cette section? Notre coach vous accompagne pour vous aider à formuler vos idées et à vous distinguer.

Il faut savoir aussi que si vous vous réorientez à l’issue d’une première année d’études supérieures où vous n’avez pas eu de bons résultats, cela ne jouera pas nécessairement en votre défaveur. Vous avez vos chances à condition de bien soigner votre dossier.

Parcours +

Depuis janvier 2020, les candidats à la reprise d’études suivent un parcours spécifique qui leur est dédié : Parcours +.

Cela vous concerne si :

  • vous avez obtenu le Bac depuis plus de 4 ans
  • vous n’êtes ni lycéen ni étudiant à l’université

Il faut remplir un court questionnaire à l’issue duquel des formations vous sont proposées qui peuvent correspondre à votre profil.

parcourplus parcoursup.png

Capture écran du site Parcoursup et du module Pzrcours + (https://dossier.parcoursup.fr/Candidat/parcoursplus-info)

 

Les passerelles

Les passerelles offrent une possibilité de passer d’une année d’études dans une filière à une année d’études supérieure dans une autre filière. Elles permettent ainsi une réorientation de manière facilitée au cours de vos études.

Il existe aujourd’hui de très nombreuses passerelles dans l’enseignement supérieur en France, entre filières pas toujours similaires. Il est utile de s’informer pour les connaître et envisager une poursuite d’études dans une filière qui vous correspond mieux.

Il existe des passerelles après un BTS, à Bac +1, à Bac +2, à Bac + 3, à Bac +4 et à Bac +5.

Il y a, par exemple, une passerelle pour accéder en 2e et 3e années d’études de médecine/pharmacie/chirurgie dentaire/maïeutique( sage-femme) sur dossier + entretien (en 2020 dû à la crise sanitaire la procédure se fait uniquement sur dossier). Le nombre de places disponible pour chaque académie et chaque année varie et est fixé par un arrêté des ministres chargés de l’Enseignement Supérieur et de la Santé.

Pouvez-vous prétendre à cette passerelle ? Consultez l’arrêté du 24 mars 2017 (modifié par l’arrêté du 27 décembre 2018) relatif aux modalités d’admission directe en deuxième ou troisième année des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme en cliquant ici.

Le saviez-vous? Nous accompagnons depuis 3 ans les étudiants qui ont souhaité bénéficier du dispositif Passerelle vers les études des santé. Grâce à notre connaissance des requis des jurys et à notre préparation exigente, la majorité d’entre eux sont entrés en 2e année d’études de santé dans la filière choisie.

Il n’existe pas de recencement national des passerelles en France, il faut se renseigner auprès du service de scolarité de son université. Nous pouvons également analyser avec vous votre dossier et vos objectifs et rechercher ensemble une passerelle adaptée à votre situation.

Nous préparons un article complet sur les passerelles existantes.

En somme…quid de la réorientation?

Une reconversion est une option intéressante, mais elle ne se fait pas à la légère : elle doit être l’aboutissement d’une réflexion approfondie!

En attendant, suivez-nous sur les réseaux sociaux pour rester informés  : Polyglotcoach Twitter et Polyglotcoach Facebook 

 

vae banque bts.png

Contactez-nous plus + d’informations sur notre accompagnement à la réorientation et à la reprise d’études

 

 

 

 

 

 

 

 

Préparation à l’entretien de naturalisation : comment le réussir?

Blog

Lorsque vous déposez un entretien de naturalisation en France, il vous faudra passer un entretien avec un agent de la préfecture, cet entretien ayant pour but de vérifier votre intégration dans la société française. Quelles questions peut-on vous poser et comment le réussir?

entretien de naturalisation.jpg

Qu’est-ce qu’un dossier de naturalisation?

Demander la naturalisation, c’est demander à acquérir une nationalité, française en l’occurrence.

Pour cela, vous devez déposer un dossier de naturalisation à la préfecture ou dans un consulat si vous êtes à l’étranger, et remplir diverses conditions : d’âge (il faut être majeur), de lien avec la France (le pays doit être le centre de vos intérêts professionnels et familiaux), des conditions administratives (il faut avoir un titre de séjour valide), il faut être intégré à la communauté française, maîtriser la langue française, être inséré professionnellement, et remplir des conditions de moralité (il ne faut pas avoir été condamné).

Qu’est-ce qu’un entretien de naturalisation?

Lorsque vous déposez un dossier de naturalisation, une enquête de moralité est réalisée sur votre cas, et vous êtes également convoqué(e) à un entretien : l’entretien de naturalisation dont il est question dans ce billet.

C’est un entretien au cours duquel l’agent de l’Etat va vérifier votre maîtrise du français, votre connaissance de la culture, de l’histoire et des valeurs qui font la France, ainsi que votre niveau d’intégration, en vertu de l’article 21-24 du code civil.

Cet entretien est déterminant dans la décision que prendra l’administration de vous naturaliser ou non.

Les questions de l’entretien de naturalisation

Il n’y a pas de questions à l’écrit durant cet entretien, ni un niveau d’études minimal requis. L’entretien se compose de questions aléatoires, qui ne suivent pas un ordre précis.

Les questions se subdivisent globalement en 2 catégories:

  • des questions personnelles
  • des questions concernant l’histoire, la culture et la société françaises

Les premières sont des questions qui concernent :

-votre motivation à devenir Français(e)

-vos liens avec la France

-votre situation familiale, maritale

-les liens avec votre pays d’origine (famille, envoi d’argent…)

-votre vie en France

-votre travail

-votre entourage

-votre intégration et votre contribution à la société (activités sportives, culturelles, associatives…)

etc.

Les deuxièmes peuvent porter sur :

-la devise de la France

-les valeurs et les principes de la France (laïcité, port des signes religieux…)

-l’organisation de l’État, le système politique français

-le système électoral, la participation citoyenne

-l’organisation du territoire (communes, DROM-COM…)

-l’histoire de la France

-la place de la France en Europe et dans le monde

-les sites historiques et monuments

-les personnages célèbres de l’histoire de France

etc.

Vous trouverez beaucoup d’informations dans le Livret du citoyen, accessible en ligne, mais il s’agit de bien vous préparer et de savoir répondre de manière convaincante à toutes les questions possibles.

Nous proposons des séances de préparation en ligne ou en présentiel à Strasbourg aux entretiens de naturalisation. Nous préparons avec vous des questions adaptées à votre situation ainsi que leurs réponses afin de maximiser vos chances de réussite.

Tarif : 70€ TTC/ 55 mn

vae banque bts.png

Prenez contact pour plus d’informations :

 

Doit-on aborder un livret 2 de VAE comme un mémoire universitaire?

Formation

Nos clients qui se lancent dans une démarche de validation des acquis de l’expérience nous posent souvent cette question : dois-je rédiger mon livret 2 de VAE comme un mémoire?

La réponse est en principe non, mais il y a des exceptions. Voici quelques explications.

 

Les étapes de la procédure de VAE

Lorsque vous entamez une procédure VAE (Validation des Acquis de l’Expérience), vous formulez une demande de validation d’un diplôme, et votre accompagnant au sein des Points Relais Conseil vérifie si, d’après vos expériences et vos compétences, vous pouvez y prétendre, puis vous constituez un dossier de recevabilité.

Vous joignez à ce dossier de recevabilité les documents qui appuient votre demande. 

Ensuite, l’organisme cetificateur (qui varie en fonction du diplôme ou de la certification visée) vérifie la recevabilité de votre demande, et enfin, si votre dossier est recevable, vous pouvez alors démarrer la phase de réflexion et de rédaction de votre Livret 2, qui est le document où vous détaillerez vos expériences et compétences et les mettrez en adéquation avec les requis du diplôme demandé.

Le livret 2 : qu’est-ce que c’est?

Le livret 2 est un document que vous fournit l’organisme certificateur une fois que votre demande de recevabilité est validée. Il servira de base à votre réflexion et votre rédaction.

Il contient une trame pour la réflexion et la rédaction de votre dossier VAE.

Cette trame varie en fonction du diplôme et du niveau et elle peut déjà comporter un sommaire, similaire à ce que l’on trouve dans un mémoire universitaire, comme c’est le cas dans le livret 2 d’Educateur spécialisé ci-dessous :

Livret 2 éducateur spécialisé.png

 

Ou bien ne pas en comporter et prévoir plutôt un espace CV comme dans le diplôme de BTS négociation et relation client, ce qui se dinstingue clairement de ce que l’on peut trouver dans un mémoire :

VAE NRC.png

Cependant, pour les VAE de niveau Licence et surtout Master, certains centres certificateurs demandent à ce que la trame classique ne soit pas apparente, voire n’en fournissent aucune.

Dans ce cas, ils recommandent d’écrire le livret 2 comme un mémoire. Cela signifie qu’il faut :

  • trouver sa propre structure 
  • créer un fil directeur dans vos propos, en supprimant les fiches de poste et fiches d’activité pour les remplacer par des passages entièrement rédigés.

Dans tous les cas, suivez les recommandations qui vous sont données, les centres ont des exigences variables.

Les différences notables entre un Livret 2 et un mémoire (universitaire)

1/ Différence dans l’objectif

Un mémoire universitaire a pour but de montrer que savez mener une réflexion théorique sur un sujet donné et analyser une problématique que vous posez. Parfois, le mémoire peut comporter une seconde partie pratique, où vous mettez en oeuvre une méthodologie de recherche pour vérifier les hypothèses que vous avez émises mais un mémoire est assez souvent théorique.

En revanche, le livret 2 n’a pas pour but de mener une réflexion théorique et de démontrer vos connaissances sur un sujet : il part de vous, de vos réalisations et met en adéquation ce que vous êtes (savoir-être), ce que vous faites (savoir-faire) et ce que vous savez aussi (savoir, connaissances théoriques) avec les requis d’un diplôme.

En ce sens, un livret 2 n’a pas de problématique par exemple.

2/ Structure d’un mémoire et d’un livret 2

Un livret 2 suit une organisation particulière, qui se découpe généralement en fiches, par exemple :

-fiches emploi

-fiches structure

-fiches poste occupé

-fiches activités

Ces fiches varient selon la certification/le diplôme, et le nombre de fiches à développer dépend de votre expérience et de ce que vous voulez mettre en avant.

La trame peut être interprétée par vous de manière à mettre en valeur votre démarche et votre expérience, et c’est notamment le cas des VAE de niveau Master. Dans ce cas, le livret 2 gagne à créer un véritable fil conducteur qui lie les fiches entre elles ou les réinterprète complètement.

Dans les deux cas, le document fait un certain nombre de pages (de 50 à 100 pour un mémoire universitaire et maximum 120 pour un livret 2, annexes comprises).

3/ Taille de police, mise en page

Les mémoires universitaires aujourd’hui sont encadrés par des consignes parfois strictes concernant les polices de caractère, leur taille, les marges, les interlignes, les sauts de ligne, etc ainsi que la mise en page.

Ce n’est pas le cas des livret 2, bien qu’il vaille mieux opter pour une police de caractère classique (Times, Times New Roman, Calibri ou Arial) en taille 12 et avec un interligne qui maximise la lisibilité (1,5).

4/ Bibliographie

Un mémoire universitaire comporte généralement des notes de bas de pages, des références bibliographiques et une bibliographie à la fin.

Un livret 2 n’en comporte souvent pas, même si, lorsque vous citez des références, il vaut mieux les mentionner dans le corps du livret 2 ou en note de bas de pages.

Les livrets 2 de niveau Licence ou Master, les domaines qui demandent un bagage théorique peuvent aussi comporter des notes de bas de page et une bibliographie même si cela est laissé à l’appréciation du candidat.

5/ Remerciements

Les mémoires universitaires comprennent classiquement 1 page de remerciements.

C’est rarement le cas des Livrets 2, même si cela est laissé à l’appréciation du candidat.

 

En conclusion

Le livret 2 n’est pas un mémoire universitaire, il obéit à des objectifs et des règles en termes de structure qui lui sont propres, même s’il existe une certaine marge de manoeuvre pour la rédaction et la mise en valeur de votre livret et que plus le niveau du diplôme est élevé, plus on vous recommandera de prendre de la hauteur par rapport à une trame de base.

vae banque bts.png

Vous avez des questions sur votre démarche VAE, sur le diplôme le plus approprié pour vous ou sur la rédaction du livret 2?

Prenez contact pour plus d’informations :