Recherche de stage ou d’emploi : faut-il postuler en masse ou postuler de manière personnalisée?

Orientation

Une question que beaucoup d’étudiants et de personnes en recherche d’emploi nous posent est celle-ci : est-ce qu’il vaut mieux, quand on postule, envoyer le maximum de candidatures ou uniquement des candidatures personnalisées et qualitatives? On vous répond.

 

Quantité versus qualité

En matière de candidatures, deux manières de voir les choses existent :

  • envoyer une candidature plus ou moins standard, en changeant uniquement les éléments qui diffèrent d’une candidature à l’autre (intitulé du poste, référence de l’annonce, adresse de l’entreprise/institution, nom du recruteur, date…) et ce à un grand nombre de recruteurs pour gagner du temps ;
  • personnaliser votre candidature pour chaque poste, pour chaque entreprise, et donc envoyer des candidatures plus travaillées, plus qualitatives mais moins nombreuses car cela prend plus de temps.

Il n’est un secret pour personne que postuler demande du temps et représente un effort considérable, surtout au début. Il faut préparer un ou plusieurs CV, rechercher des offres, les lire, les trier, reprendre des éléments clés de l’offre pour les intégrer à la lettre de motivation.

Lorsque la candidature se fait via un site institutionnel cela peut demander encore plus de temps : réaliser un processus d’inscription, charger des documents dans un certain type de format, parfois le site plante et il faut tout recommencer, ce qui peut être décourageant.

La stratégie de la quantité : atouts et inconvénients

Postuler en masse permet de gagner du temps car :

  • vous envoyez le même CV et la même lettre de motivation (à peu de choses près) à toutes les offres
  • vous n’envoyez pas du tout de lettre de motivation mais un texte standard dans le corps d’un mail
  • vous pouvez être plus réactif à une offre car vous postulez dès que vous tombez sur une offre qui vous plaît, et la réactivité est importante

Inconvénients :

  • votre candidature n’est pas personnalisée et le recruteur le voit
  • une candidature qui n’est pas personnalisée ne montre pas votre intérêt pour une offre, elle montre juste que vous cherchez à décrocher un emploi
  • une candidature standard est rarement qualitative
  • vous risquez de faire des erreurs (intitulé du poste, date, nom de l’interlocuteur, monsieur au lieu de madame, compétences requises…) et ces erreurs peuvent être fatales
  • si le recruteur vous rappelle, vous risquez de ne pas vous souvenir de quoi il s’agit et ne pas réussir l’entretien
  • une candidature de mauvaise qualité risque de vous fermer les portes d’une entreprise/organisation car elle restera dans les bases de données un certain temps…Pensez-y si vous comptez repostuler au même endroit plus tard!

La stratégie de la qualité : atouts et inconvénients

Avantages d’un envoi de candidatures personnalisées :

  • vous sélectionnez des offres qui vous correspondent mieux et donc vous augmentez vos chances d’avoir une réponse
  • vous passez plus de temps à étudier chaque offre sélectionnée et votre candidature correspond bien à l’offre
  • le recruteur voit que vous avez bien étudié l’offre et mis en lien votre expérience et vos compétences avec les requis du poste, il sera plus enclin à s’intéresser à votre candidature
  • votre candidature est plus qualitative et se distingue des autres candidatures que les recruteures reçoivent
  • lorsque le recruteur vous rappelle, vous vous souvenez mieux de l’offre à laquelle vous avez postulé et l’entretien se passe mieux

Inconvénients :

Cela demande du temps pour chercher et trier les offres, et pour travailler la lettre de motivation ainsi qu’éventuellement le CV de base que vous avez préparé.

 

Le saviez-vous?

Plus de 60% des recruteurs réalisent des entretiens de pré qualification par téléphone avant de recevoir le candidat en entretien (APEC, 2019). Certains  recruteurs les utilisent comme de véritables entretiens de sélection et d’autres comme un moyen de vérifier des informations. Il est donc crucial d’être prêt pour cet entretien lorsque vous postulez!

Augmenter ses chances d’être recruté(e) en misant sur différents canaux

Vous pouvez opter pour la stratégie qualitative ou la stratégie quantitative, en fonction de qui vous convient le mieux. Nous conseillons à nos clients une stratégie qualitative, mieux ciblée, qui permet de concentrer ses efforts et de susciter l’intérêt du recruteur.

Pour augmenter vos chances d’être recruté, tirez profit des différents canaux qu’utilisent les recruteurs : Internet, évidemment, mais pas que! Une enquête de la DARES en date de juillet 2018 montre que les recruteurs imputent à Internet seulement 21% des recrutements qu’ils réalisent!

Les autres canaux importants sont :

  • les relations professionnelles ou personnelles (à travers quelqu’un ou « quelqu’un qui connaît quelqu’un »)
  • les candidatures spontanées
  • via des intermédiaires (l’Apec, les organismes professionnels ou groupements d’employeurs, les écoles, universités et centres de formation, les cabinets de recrutement, les agences d’intérim ou agences d’emploi, les opérateurs privés de placement et les autres organismes)

 

Capture d’écran 2020-08-08 à 16.07.34.png

Sources de recutement autres qu’Internet (source : DARES)

Conclusion : postuler en masse ou non?

Vous avez le choix de postuler massivement ou de postuler de manière qualitative dans le but de décrocher un emploi. Beaucoup ont tendance à préférer l’envoi de candidatures groupées, non personnalisées. Nous vous conseillons de prendre le temps de lire les offres et de les personnaliser à l’offre. Les candidatures qualitatives ont plus de chances de retenir l’attention d’un recruteur.

 

vae banque bts

Vous avez besoin d’aide pour trouver un emploi? Nous proposons un accompagnement personnalisé!

Contactez-nous :

Comment se réorienter à l’université ou reprendre des études supérieures?

Orientation

Mais comment se fait-il qu’autant d’étudiants ou de salariés en poste se réorientent? Remontons aux origines de la réorientation…

L’orientation au lycée : pas toujours simple…ni efficace!

La première véritable étape de l’orientation des élèves dans le système scolaire français se fait en 3e, quand les élèves ont environ 15 ans.
L’élève est orienté, selon ses voeux et ses résultats dans les différentes matières, en :
  • 2nde générale et technologique,
  • 2nde professionnelle
  • ou en 1re année de CAP (certificat d’aptitude professionnelle)

Le conseil de classe formule ensuite une proposition d’orientation et une notification d’affectation vient désigner le lycée et la filière dans laquelle l’élève poursuivra ses études.

Au cours de l’année de 3e, l’élève réfléchit donc à ses projets, ses envies, envisage sa future carrière et s’informe sur les études nécessaires pour atteindre son objectif. Le stage de 3e lui permet de se familiariser avec un domaine qui l’intéresse et qu’il va voir de près pendant 3 à 5 jours.
Un entretien individuel d’orientation lui permet de poser les jalons de son orientation future. L’orientation est généralement réalisée, à l’échelle des académies, par les Centres d’information et d’orientation (CIO), les services communs universitaires d’information et d’orientation (SCUIO), les missions locales, ou encore les centres d’information jeunesse (CIDJ).
réorientation reprise d'études strasbourg coaching accompagnement

Le choix d’études supérieures : entre manque d’accompagnement et information pléthorique

Au cours de l’année de Terminale, les élèves peaufinent leur choix. Ils renseignent une fiche de dialogue, et peuvent se rendre à des salons pour s’informer des possibilités après le Bac et/ou se rendre aux Portes ouvertes des Écoles et universités.
Peu d’élèves savent déjà avec certitude ce vers quoi ils souhaitent s’orienter plus tard. D’autres écueils se rajoutent à celui-ci pour rendre l’orientation complexe :
  • le monde dans lequel nous vivons est changeant et incertain (monde « VUCA » en anglais) : les métiers qui ont le vent en poupe aujourd’hui ne seront pas nécessairement ceux qui auront le vent en poupe demain. S’informer régulièrement est donc crucial !
  • peu d’élèves se renseignent suffisamment au sujet d’un parcours d’études et du métier qu’ils visent et ils risquent des déconvenues majeures (sélection forte en Licence et/ou en Master, concours pour poursuivre, difficulté à trouver des stages dans certaines filières…)
  •  l’accès à certaines filières d’études et prépas requiert de très bons résultats et certains élèves sont « en rythme de croisère » au lycée et ne révèlent pas encore toutes leurs potentialités. Leurs notes de lycée peuvent les pénaliser au moment de postuler sur Parcoursup ; 
  • certaines filières d’études reçoivent trop de demandes et l’élève risque de poursuivre des études dans un domaine qui n’est pas son 1er choix, ce qui peut être démotivant ;
  • l’information sur l’orientation est pléthorique, il est souvent difficile de s’y repérer et la plupart des élèves n’ont qu’une toute petite idée des carrières possibles et envisageables.
Une fois le Bac en poche, les possibilités nombreuses, mais le choix pas toujours évident.

Parcoursup

Parcoursup est aujourd’hui une étape obligée pour poursuivre des études dans le supérieur. Il permet de s’inscrire en 1ère année dans le supérieur.
La plateforme Parcoursup ouvre en décembre de l’année scolaire. Entre janvier et mars, les élèves créent un dossier sur Parcoursup et formulent leurs voeux (jusqu’à 10 voeux). Chaque vœu multiple est composé de sous-vœux qui correspondent chacun à une formation dans un établissement.
Les réponses à vos voeux sont données en mai sur la plateforme.
Les candidats qui ont été pris dans l’une des formations choisies s’inscrivent dans cette formation.
Le 16 juin, la procédure complémentaire s’ouvre pour ceux dont les voeux n’ont été acceptés nulle part et ce jusqu’au 13 septembre.

QUELQUES CHIFFRES

En 2019, il y avait sur Parcoursup :

11 588 formations proposées (hors apprentissage)

937 332 candidats 

652 865 bacheliers parmi ces candidats

Réorientation sur Parcoursup

Il est possible que vous entamiez une année d’études dans le supérieur et que vous vous rendiez compte que ce n’est plus ce que vous voulez faire. La question de la réorientation se pose alors.

Sachez que la réorientation mais aussi la reprise d’études se font également via Parcoursup. Il faut aussi savoir que le numéro de dossier change d’une année à l’autre, même si vous pouvez récupérer les données de votre précédent dossier.

A SAVOIR : Les dossiers des candidats en réorientation ne passent pas après ceux des nouveaux bacheliers de l’année, vous avez donc vos chances si vous avez un bon dossier. Il faudra particulièrement soigner la rubrique « Mes activités et centres d’intérêt« .

REMPLIR VOTRE DOSSIER PARCOURSUP

Vous avez des difficultés à trouver des idées et à vous mettre en avant pour cette section? Notre coach vous accompagne pour vous aider à formuler vos idées et à vous distinguer.

Il faut savoir aussi que si vous vous réorientez à l’issue d’une première année d’études supérieures où vous n’avez pas eu de bons résultats, cela ne jouera pas nécessairement en votre défaveur. Vous avez vos chances à condition de bien soigner votre dossier.

Parcours +

Depuis janvier 2020, les candidats à la reprise d’études suivent un parcours spécifique qui leur est dédié : Parcours +.

Cela vous concerne si :

  • vous avez obtenu le Bac depuis plus de 4 ans
  • vous n’êtes ni lycéen ni étudiant à l’université

Il faut remplir un court questionnaire à l’issue duquel des formations vous sont proposées qui peuvent correspondre à votre profil.

parcourplus parcoursup.png

Capture écran du site Parcoursup et du module Pzrcours + (https://dossier.parcoursup.fr/Candidat/parcoursplus-info)

 

Les passerelles

Les passerelles offrent une possibilité de passer d’une année d’études dans une filière à une année d’études supérieure dans une autre filière. Elles permettent ainsi une réorientation de manière facilitée au cours de vos études.

Il existe aujourd’hui de très nombreuses passerelles dans l’enseignement supérieur en France, entre filières pas toujours similaires. Il est utile de s’informer pour les connaître et envisager une poursuite d’études dans une filière qui vous correspond mieux.

Il existe des passerelles après un BTS, à Bac +1, à Bac +2, à Bac + 3, à Bac +4 et à Bac +5.

Il y a, par exemple, une passerelle pour accéder en 2e et 3e années d’études de médecine/pharmacie/chirurgie dentaire/maïeutique( sage-femme) sur dossier + entretien (en 2020 dû à la crise sanitaire la procédure se fait uniquement sur dossier). Le nombre de places disponible pour chaque académie et chaque année varie et est fixé par un arrêté des ministres chargés de l’Enseignement Supérieur et de la Santé.

Pouvez-vous prétendre à cette passerelle ? Consultez l’arrêté du 24 mars 2017 (modifié par l’arrêté du 27 décembre 2018) relatif aux modalités d’admission directe en deuxième ou troisième année des études médicales, odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme en cliquant ici.

Le saviez-vous? Nous accompagnons depuis 3 ans les étudiants qui ont souhaité bénéficier du dispositif Passerelle vers les études des santé. Grâce à notre connaissance des requis des jurys et à notre préparation exigente, la majorité d’entre eux sont entrés en 2e année d’études de santé dans la filière choisie.

Il n’existe pas de recencement national des passerelles en France, il faut se renseigner auprès du service de scolarité de son université. Nous pouvons également analyser avec vous votre dossier et vos objectifs et rechercher ensemble une passerelle adaptée à votre situation.

Nous préparons un article complet sur les passerelles existantes.

En somme…quid de la réorientation?

Une reconversion est une option intéressante, mais elle ne se fait pas à la légère : elle doit être l’aboutissement d’une réflexion approfondie!

En attendant, suivez-nous sur les réseaux sociaux pour rester informés  : Polyglotcoach Twitter et Polyglotcoach Facebook 

 

vae banque bts.png

Contactez-nous plus + d’informations sur notre accompagnement à la réorientation et à la reprise d’études