Que sont les compétences transversales et transférables?

Formation

Définitions

Une compétence peut être définie comme un « ensemble stabilisé de savoirs et de savoir-faire, de conduites-types, de procédures standard, de types de raisonnements que l’on peut mettre en œuvre sans apprentissage nouveau » (De Montmollin, 1984).

Il existe d’autres définitions plus récentes qui mettent en avant l’aspect dynamique de la compétence, qui peut alors être définie comme « une organisation dynamique de l’activité, mobilisée et régulée par un sujet pour faire face à une tâche donnée, dans une situation déterminée » (Coulet, 2011). Coulet estime ainsi que la compétence est à la fois potentiel à la fois stable et dynamique.

De manière plus simple, une compétence peut être vue comme la « capacité que possède une personne de porter un jugement de valeur dans un domaine dont elle a une connaissance approfondie » (CNRTL).

Les compétences se basent sur des ressources internes à chacun qui se subdivisent en savoirs (connaissances), savoir-faire et savoir-être, comme on peut le voir dans la figure suivante.

Selon les auteurs, la compétence peut être vue davantage sous un angle :

  • technique (selon De Montmollin par exemple)

ou

  • social / affectif

La classification ROME (Répertoire opérationnel des métiers et de l’emploi) de Pôle emploi, déployée depuis 1982, se base par exemple sur les compétences de base requises pour un métier et les compétences spécifiques à ce métier.

Pourquoi parle-t-on autant des compétences aujourd’hui?

Les compétences sont au coeur de la gestion des ressources humaines, de la formation professionnelle et de l’éducation aujourd’hui. Coulet (2011) explique que la compétence individuelle et collective est « l’un des leviers privilégiés pour penser l’adaptation aux mutations socio-économiques« . Les compétences sont devenues un véritable enjeu d’employabilité. L’employabilité peut être définie comme les « compétences du salarié et conditions de gestion des ressources humaines, nécessaires et suffisantes, lui permettant à tout moment de retrouver un emploi, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’entreprise, dans des délais et des conditions raisonnables » (cabinet Développement & Emploi, 1993).

L’OCDE, dans son rapport sur les compétences (2013) explique ceci concernant l’évolution des compétences dans le monde d’aujourd’hui « En plus de maîtriser les compétences propres à leur emploi, les travailleurs du XXIe siècle doivent posséder un bagage de compétences en traitement de l’information et différentes compétences « génériques », telles que la communication interpersonnelle, l’auto-organisation et la capacité d’apprentissage. Posséder ces compétences permet aux travailleurs de faire face aux incertitudes d’un marché du travail en mutation. »

Les référentiels de compétences (comme ceux sur lesquels s’appuient les VAE) mais aussi les bilans de compétences témoignent de l’importance centrale que revêtent ces dernières dans l’organisation des apprentissages et dans la gestion des carrières. Acquérir et perfectionner ses compétences permet d’augmenter son employabilité.

 

Compétences transversales

Contrairement aux compétences spécifiques à un métier, les compétences transversales sont celles qui peuvent utilisées dans des emplois, métiers, domaines différents (maîtrise d’une langue, maîtrise de l’outil informatique, veille règlementaire, organisation de partenariats, etc). Ces compétences peuvent être apprises dans une situation professionnelle ou hors du travail. Selon la note d’analyse du Centre d’analyse stratégique (2011) il s’agit de « compétences GÉNÉRIQUES mobilisables dans diverses situations professionnelles (ce qui ne signifie pas pour autant qu’elles soient mobilisables d’emblée dans toute situation professionnelle)« .

Dujardin dans son ouvrage Compétences durables et transférables: Clés pour l’employabilité (2013) explique que les compétences transversales sont portables dans le temps et dans l’espace. Il détaille également les différentes formes des compétences transversales : celles de type psychosocial et culturel et les compétences professionnelles non techniques.

Repérer ses compétences transversales permet une meilleure mobilité professionnelle et une meilleure adaptabilité dans un monde globalisé et complexe.

De manière très concrète, identifier ses compétences transversales et transférables permet de :

-mieux cibler un emploi ou un poste et augmenter ses chances de l’obtenir

-de mieux cibler une formation pour envisager une progression de carrière ou une reconversion.

Exemples de compétences transversales

  • respect des délais 
  • gestion du temps 
  • ponctualité 
  • gestion des priorités 
  • souci du détail 
  • respect des normes
  • capacité à gérer le stress
  • résolution de problèmes
  • esprit d’équipe
  • orientation résultat
  • souci du détail 
  • prise d’initiative 
  • gestion de plusieurs tâches en même temps

L’AEFA (2014) regroupe les compétences transversales en 3 pôles, comme on peut le voir dans la figure suivante :

poles de compétences transversales.png

 

Unknown.png  OUTIL 

Pôle emploi propose un cours en ligne gratuit et ouvert à tous (MOOC) pour apprendre à identifier vos compétences et les valoriser.

Compétences transférables

Les compétences transférables se distinguent des compétences transversales. En effet, ce sont des compétences qui peuvent être utilisées et requises dans différents postes et métiers mais au sein d’une même branche professionnelle. Selon la note d’analyse du Centre d’analyse stratégique (2011), les compétences transversales sont des « compétences SPÉCIFIQUES attachées à une situation professionnelle donnée (métier, secteur ou organisation productive) mais qui peuvent être mises en œuvre dans un autre contexte professionnel.« 

Les compétences transférables offrent les passerelles entre les métiers.

Exemples de compétences transférables

  • Réactivité (réponse rapide à une demande)

Exemples de métiers où cette compétence est requise et score de rapidité de réponse :

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_reponse_immediate_a_la_demande.jpg

  • Compétences plus ou moins spécifiques en bureautique et informatique

note_de_synthese_competences_transversales_graphique_utilisation_des_outils_informatiques.jpg

Bilan : compétences transversales et transférables

La frontière entre compétences transversales et transférables n’est ni fixe ni étanche : une compétence générique peut devenir spécifique à un certain métier et l’inverse est également vrai.

vae banque bts

Vous souhaitez faire le point sur vos compétences transversales et transférables afin d’envisager une recherche d’emploi, une reconversion, une formation?

Contactez-nous