Doit-on aborder un livret 2 de VAE comme un mémoire?

Formation

Nos clients qui se lancent dans une démarche de validation des acquis de l’expérience nous posent souvent cette question : dois-je rédiger mon livret 2 de VAE comme un mémoire?

La réponse est simple : non. Voici quelques explications.

entreprendre une VAE validation des acquis .jpg

Les étapes de la procédure de VAE

Lorsque vous entamez une procédure VAE (Validation des Acquis de l’Expérience), vous formulez une demande de validation d’un diplôme, et votre accompagnant au sein des Points Relais Conseil vérifie si, d’après vos expériences et vos compétences, vous pouvez y prétendre, puis vous constituez un dossier de recevabilité.

Vous joignez à ce dossier de recevabilité les documents qui appuient votre demande. 

Ensuite, l’organisme cetificateur (cela varie en fonction du diplôme ou de la certification visée) vérifie la recevabilité de votre demande, et enfin, si votre dossier est recevable, vous pouvez alors démarrer la phase de réflexion et de rédaction de votre Livret 2, qui est le document où vous détaillerez vos expériences et compétences et les mettrez en adéquation avec les requis du diplôme demandé.

Le livret 2: qu’est-ce que c’est?

Le livret 2 est un document que vous fournit l’organisme certificateur une fois que votre demande de recevabilité est validée. Il servira de base à votre réflexion et votre rédaction.

Il contient une trame pour la réflexion et la rédaction de votre dossier VAE.

Cette trame varie en fonction du diplôme et du niveau et elle peut déjà comporter un sommaire, similaire à ce que l’on trouve dans un mémoire universitaire, comme c’est le cas dans le livret 2 d’Educateur spécialisé ci-dessous :

Livret 2 éducateur spécialisé.png

 

Ou bien ne pas en comporter et prévoir plutôt un espace CV comme dans le diplôme de BTS négociation et relation client, ce qui se dinstingue clairement de ce que l’on peut trouver dans un mémoire :

VAE NRC.png

Les différences notables entre un Livret 2 et un mémoire universitaire

1/ Différence dans l’objectif

Un mémoire universitaire a pour but de montrer que savez mener une réflexion théorique sur un sujet donné et analyser une problématique que vous posez. Parfois, le mémoire peut comporter une seconde partie pratique, où vous mettez en oeuvre une méthodologie de recherche pour vérifier les hypothèses que vous avez émises mais un mémoire est assez souvent théorique.

En revanche, le livret 2 n’a pas pour but de mener une réflexion théorique et de démontrer vos connaissances sur un sujet : il part de vous, de vos réalisations et met en adéquation ce que vous êtes (savoir-être), ce que vous faites (savoir-faire) et ce que vous savez aussi (savoir, connaissances théoriques) avec les requis d’un diplôme.

En ce sens, un livret 2 n’a pas de problématique par exemple.

2/ Structure d’un mémoire et d’un livret 2

Un livret 2 suit une organisation particulière, qui se découpe généralement en fiches, par exemple :

-fiches emploi

-fiches structure

-fiches poste occupé

-fiches activités

Ces fiches varient selon la certification/le diplôme, et le nombre de fiches à développer dépend de votre expérience et de ce que vous voulez mettre en avant.

La trame peut être interprétée par vous de manière à mettre en valeur votre démarche et votre expérience, et c’est notamment le cas des VAE de niveau Master. Dans ce cas, le livret 2 gagne à créer un véritable fil conducteur qui lie les fiches entre elles ou les réinterprète complètement.

Dans les deux cas, le document fait un certain nombre de pages (de 50 à 100 pour un mémoire universitaire et maximum 120 pour un livret 2, annexes comprises).

3/ Taille de police, mise en page

Les mémoires universitaires aujourd’hui sont encadrés par des consignes parfois strictes concernant les polices de caractère, leur taille, les marges, les interlignes, les sauts de ligne, etc ainsi que la mise en page.

Ce n’est pas le cas des livret 2, bien qu’il vaille mieux opter pour une police de caractère classique (Times, Times New Roman, Calibri ou Arial) en taille 12 et avec un interligne qui maximise la lisibilité (1,5).

4/ Bibliographie

Un mémoire universitaire comporte généralement des notes de bas de pages, des références bibliographiques et une bibliographie à la fin.

Un livret 2 n’en comporte souvent pas, même si, lorsque vous citez des références, il vaut mieux les mentionner dans le corps du livret 2 ou en note de bas de pages.

Les livrets 2 de niveau Licence ou Master, les domaines qui demandent un bagage théorique peuvent aussi comporter des notes de bas de page et une bibliographie même si cela est laissé à l’appréciation du candidat.

5/ Remerciements

Les mémoires universitaires comprennent classiquement 1 page de remerciements.

C’est rarement le cas des Livrets 2, même si cela est laissé à l’appréciation du candidat.

 

En conclusion

Le livret 2 n’est pas un mémoire, il obéit à des objectifs et des règles en termes de structure qui lui sont propres, même s’il existe une certaine marge de manoeuvre pour la rédaction et la mise en valeur de votre livret.

Vous avez des questions sur votre démarche VAE, sur le diplôme le plus approprié pour vous ou sur la rédaction du livret 2? Contactez-nous : polyglotcoach@gmail.com

 

 

 

 

Publicités